psychologie

L homme est style
 
البوابةالرئيسيةاليوميةس .و .جبحـثالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 Le début du XXe siècle........

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
tchouaka
Admin
Admin


عدد المساهمات : 129
تاريخ التسجيل : 02/09/2009
العمر : 29
الموقع : tchouaka@hotmail.fr

مُساهمةموضوع: Le début du XXe siècle........   الأربعاء سبتمبر 16, 2009 5:18 pm

Le début du XXe siècle : l'approche méthodologique en psychologie []

  • Freud et l’inconscient
    La psychanalyse sonne le départ d'une longue démarche réflexive sur l'être humain à partir d'un lexique renouvelé et d'une méthodologie foisonnante (souvent difficile à cerner) encore fertile un siècle plus tard, bien que cette page du Wikipédia ne fasse pas jusqu’à présent la part des choses...[non neutre] Néanmoins, il est important de préciser que Psychanalyse et Psychologie sont deux disciplines bien distinctes. La première se propose d'étudier de manière quasiment exclusive le fonctionnement et les rapports qu'entretient l'inconscient avec la vie psychique du sujet, tandis que la seconde ne se donne pas ce type de limite et étudie aussi bien la conscience que les processus inconscients ou pré-conscients d'acquisition, de traitement et de transmission des informations, ces dernières pouvant provenir soit de l'environnement avec lequel l'organisme interagit (informations externes), soit de l'organisme lui-même (informations internes recherchées en mémoire)[réf. nécessaire].
  • Le behaviorisme (la psychologie du comportement, ou comportementalisme)
  • La relation stimulus-réponse (S→R): conditionnements classique (I. Pavlov) et opérant / instrumentale (J. Watson; B. Skinner). Il s'agit des premiers modèles de l'apprentissage (dressage). Toutefois, bien que ces deux modèles se soient montrés au départ d'une grande fiabilité prédictive, ils finiront par tomber en désuétude en raison de leur incapacité à décrire et expliquer le fonctionnement de "la boîte noire" que le cognitivisme, lui, s'est efforcé d'ouvrir et d'étudier. Le modèle va dès lors s'affiner et prendre la forme suivante: S→O→R (S: Stimulus; O: Organisme; R: Réponses. Au même titre que "S" et "R", "O" devient donc ici une variable à part entière).
  • La psychologie cognitive établit l'esprit au centre de ces préoccupations. Elle s'oppose ainsi au behaviorisme qui ne s'intéressait plus qu'aux comportements. La psychologie cognitive étudie l'ensemble des fonctions cognitives : la perception, l'attention, la mémoire, le langage et les activités intellectuelles.
  • Donald Hebb (1904–1985) : L'un des premiers à s’opposer à la perspective béhavioriste et à amorcer l’étude du traitement de l’information.
    Il a élaboré une théorie qui, quoique largement spéculative, fait état de grandes caractéristiques cérébrales :

    1. L’efficacité des connexions entre les neurones augmente en fonction de leurs activités pré et post-synaptique.
    2. Des réseaux de neurones tendent à s’activer simultanément de manière à former des groupes dont l’activité persiste à leur action et peuvent même la représenter.
    3. La pensée s’élabore à travers l’activation séquentielle de groupes de neurones.


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://psychologie.keuf.net
 
Le début du XXe siècle........
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
psychologie :: فرنسية-
انتقل الى: